¶ tirer au cul

tirer au cul & tire-au-cul ; tirer au c... locution

Définition

Ne rien faire, échapper aux corvées, ne pas vouloir travailler, paresser, renâcler au travail, simuler une maladie pour éviter de marcher, de faire une corvée

ALL : nicht arbeiten wollen
fréquence : 017
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme de tirer au cul : paresser, ne pas vouloir travailler
famille : tire au flanc/cul
usage : Argot militaire

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1883.

1888 1891 1891 1894 1899 1901 1917 1918 1920 1926 1930 1951 1977 1977 1981 1982 1988

Citations (aide)

  • 1977 Ceux qui étaient blessés [soldats allemands], ils venaient nous garder, comme ça ils restaient là trois mois, six mois, après ils repartaient. Si le gars était guéri, il tirait pas au cul, siouf ! à la Russie ! Oh ! ils en ont laissé des plumes en Russie les Allemands, attention ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1982 Celui qui voulait tirer au cul, Séraphin le biglait à distance, cent mètres au moins, il fonçait. Crac ! une thune d'amende. source : 1982. La vapeur
  • 1891 Y'en a qui font la mauvaise tête, au régiment, ils tirent au cul, ils font la fête source : 1891. À Biribi
  • 1899 toi qu'as p't'être ben servi dans les artilleurs de la pièce humide. « Que c'est pas vrai ; j'ai jamais morfondu dans les infirmeries. Bon pour les apprentis curés de tirer au cul au lieu de tirer à la cible. […] » source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
  • 1891 –À l'hôpital ? C'est bien le moment de tirer au cul. –Y tire pas au cul, mon lieutenant. Y a arrivé un sale coup au pansage source : 1891. Lidoire, dans Théâtre II
  • 1977 Ça me fait chier d'être commandé par lui. Je tire au cul tant que je peux et il n'ose pas se rebiffer. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Cul = en arrière (GR) /

  • (1881-1883) (GR) pour tirer au cul, tirer au flanc indistinctement /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.