¶ ripopée

  • ripopée
    • ■ Qqchose qui ne vaut rien, chose (mauvaise) ; ensemble mélangé de mauvaise qualité ; falsification ; ■ mauvais vin
    • fréquence : 006
    • id : 7955

ripopée & ripopé n.f.

Définition

■ Qqchose qui ne vaut rien, chose (mauvaise) ; ensemble mélangé de mauvaise qualité ; falsification ; ■ mauvais vin

fréquence : 006

synonyme : vin, mauvais, mélange

Chronologie

1648 1791 1792 1894 1900 1901

Citations

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mot pop. de formation obscure ; selon Wartburg, dér. d'un rad. pop- (cf. moy. franç. pouper «têter, sucer» ; → Poupon) ; le mot correspond à resucée (Guiraud) (GR) / Comp. de ri-, élém. de ripaille, et de pop-, var. du rad. expressif pap-, évoquant le bruit des lèvres de celui qui sirote un liquide, de la famille du lat. papare (v. papoter) (TLFi) /

  • vin ripopé, et ripopé, n. m. « mauvais vin », XVe, encore au XVIIe (GR) / 1. Déb. XVe s. rippopé (vin) « mauvais vin fait d'un mélange de différents restes de vin » (Quinze joies mariage, éd. J. Rychner, p. 36) ; 2. ca 1480 subst. masc. « id. » (Mistere Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 13952) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.