languefrancaise.net

définition : rigolboche (depuis 1860)

rigolboche
■ (nom propre) Sobriquet d'une danseuse de bal populaire (1860) ; ■ très amusant, très drôle, très comique, rigolo ; fêtard, débauché ; gai, joyeux

rigolboche & Rigolboche (1860) #adjectif

■ (nom propre) Sobriquet d'une danseuse de bal populaire (1860) ; ■ très amusant, très drôle, très comique, rigolo ; fêtard, débauché ; gai, joyeux

↓ fréquence : 013 | registre ancien : 7

Citations
  • 1861 un grand mouvement se produisit à ma gauche, parmi la foule qui se portait vers l'entrée du bal […] –C'est Rigolboche, qui fait son entrée, me dit-il. À ce nom trop célèbre, je m'avançai curieusement, comme les autres, et je pus contempler de mon mieux cette étrange créature, à la voix rauque, plutot laide que jolie, et dont la réputation ne me semblait nullement justifiée. Elle était accompagnée d'une autre femme dont il me fut impossible de savoir le nom,mon mieux cette étrange créature, à la voix rau- que, plutot laide que jolie, et dont la réputation ne me semblait nullement justifiée. Elle était accom- pagnée d'une autre femme dont il me fut impossi- ble de savoir le nom, mes voisins n'était nullement d'accord sur son identité ; les uns prétendaient voir en elle la Malakoff, les autres, Mathilde. source : 1861. Les souteneurs ou les amants de coeur
  • 1927 nous avons des médailles et des diplômes qui nous ont été délivrés par les pays les plus divers et même les plus d'été, puisque nous avons travaillé jusque sous l'Équateur, ce qui n'est pas rigolboche, vous pouvez nous en croire source : 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
  • 1911 Je ne suis pas d'humeur trop rigolboche, ce matin… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 et que j'irais de ma larme en écoutant les flon-flons rigolboches des copains !… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 Et aussi Théodore la Taupe qu'on centrait encore Vobiscum, ou Orémus, ou Radis-Noir, ou Coincoin, mais surtout la Taupe… Un bon fieu bouffi et rigolboche que je gobais à cause de son genre… source : 1911. Le journal à Nénesse

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1860 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1860 1861 1889 1894 1901 1911 1916 1918 1919 1920 1921 1927 1934 1951

Compléments