languefrancaise.net

rigolard (définition)

rigolard
■ Amusant, très amusant, comique ; ■ gai, rieur, moqueur, railleur, amusé ; ■ qui aime s'amuser, de bonne humeur, qui rit, qui s'amuse, rieur ; □ c'est drôle

rigolard & □ c'est rigolard #nom, adjectif #1867

■ Amusant, très amusant, comique ; ■ gai, rieur, moqueur, railleur, amusé ; ■ qui aime s'amuser, de bonne humeur, qui rit, qui s'amuse, rieur ; □ c'est drôle

↓ fréquence : 050 | registre ancien : 7 | registre moderne : 6

  • 1982 Les gars regardaient gentiment rigolards le gamin émerveillé. source : 1982. La vapeur
  • 1966 Ringo était grand, mince et solide, avec une bonne tête rigolarde aux yeux bleus. source : 1968. Les barjots
  • 1925 Au Charonne-Louqsor où ils arrivèrent, en rupins, après le premier entracte, « Son Gosse », film américain, commençait, que Jo, un peu saoul, se fit une joie d'accompagner de commentaires rigolards source : 1925. La bonne vie
  • 1957 J'ai l'impression que ce mec et le genre rigolard, farce et attrapes et fin de banquet, ça ne va rigoureusement pas ensemble source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1938 Elles arrivent drôlement accoutrées. Des chapeaux rigolards, des chaussures inédites source : 1938. Moi, un nain
  • 2001 Enthousiaste, bosseur, rigolard, il met toujours tout en oeuvre pour parvenir au meilleur résultat possible source : 2001. Sale prof !
  • 1899 Et c'est rigolard, quand même que j'peux pas zieuter un falzar rouquignol sans qu'j'aie la secousse d'y appuyer mes croquenaux su' l'fond source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
  • 1994 Les officiers nous détaillaient d'un air mauvais ou rigolard. source : 1994. La guerre des gusses
  • 1997 s'il la connaissait, la rue aux putes, tout goguenard il en était, tout allumé, ce clin d'oeil, aussitôt, et comme cette complicité rigolarde et entendue source : 1997. L'aveu différé
  • 1965 Pedison a éclaté de rire, comme si ma question était particulièrement rigolarde. source : 1965. Le Tigre entre en piste

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1867. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1894 1899 1900 1901 1910 1911 1916 1920 1925 1931 1933 1938 1946 1947 1950 1951 1952 1953 1954 1954 1956 1957 1958 1960 1960 1962 1965 1966 1969 1975 1975 1979 1979 1980 1981 1981 1982 1982 1982 1982 1983 1986 1987 1994 1997 1998 2001 2004 2007 2011

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments