Définition de : vraie de vrai

vraie de vrai

Définition

Vraie prostituée professionnelle (par opposition aux occasionnelles et aux clandestines)

fréquence : 001

synonyme : prostituée, prostitué usage : Argot de la prostitution

Chronologie

1961

Citations

  • 1961 J'ai vu conduire sous l'Opéra nombre de ces fausses putes [les occasionnelles]. Des filles pour tous les goûts que rien ne différencie autrement des vraies de vrai sinon leurs « lamentations » source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1961 Les belles, les vraies belles de nuit ne sont pas qu'à Montmartre. Leur quartier résidentiel serait plutôt le 8e, un arrondissement où la qualité l'emporte sur la quantité, à la grande satisfaction du commissaire Hénon. Une visite – une de plus, s'imposait à ces « belles madames », à ces « mondaines » comme les appellent les policiers. source : 1961. L'hydre aux mille têtes

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.