Définition de : enquillé

Définition

Baisé, pénétré sexuellement

fréquence : 001

usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1970

Citations

  • 1970 je me cacherai dans la salle de bains… ton partenaire ne soupçonnera pas ma présence… j'ai envie de voir ta conasse enquillée par une grosse bite… source : 1970?. Paris passionnément
  • 1970 Son mari qui, des lueurs de démence dans le regard, ne devait pas quitter des yeux cette verge vigoureuse par laquelle son épouse était magnifiquement enquillée. source : 1970?. Paris passionnément

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.