Définition de : cinglé

  • cinglé

cinglé & cinglée (fém.) ; demi-cinglé ; doux cinglé ; être cinglé ; rendre cinglé n., adj.

Définition

Fou, délirant, idiot ; original, excentrique, déséquilibré ; déraisonnable, très aventureux, qui agit de façon périlleuse, excessif

fréquence : 083
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1919.

1914 1925 1927 1930 1932 1935 1935 1937 1943 1945 1946 1946 1947 1948 1952 1952 1952 1953 1954 1954 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1957 1958 1960 1960 1960 1961 1961 1963 1963 1964 1965 1965 1967 1969 1969 1970 1972 1972 1973 1976 1979 1979 1979 1980 1981 1981 1982 1983 1984 1984 1986 1987 1988 1993 1994 1995 1999 2002 2002 2003 2004 2005 2008 2011 2011 2012 2015 xxxx xxxx

Citations

<7 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CINGLÉ, ÉE, adj. A.− Pop. Fou. Il est complètement cinglé ! : 1. slick. − Vous n'êtes pas cinglée de le faire boire. Jessica. − C'est pour en finir plus vite. À présent, il n'y a plus qu'à attendre. Sartre, Les Mains sales, 1948, 4e tabl., 6, p. 169. − Emploi subst. : 2. ... que de prisonniers rongés de mélancolie ont fini par sombrer dans le dérangement cérébral et par devenir ce que le langage populaire désigne sous les noms de « cinglés », de « mabouls », de « synoques » et de « marteaux » ! Ambrière, Les Grandes vacances, 1946, p. 250. 2. 1925 subst. id. « fou » (ibid.). (tlfi:cinglé) /

  • Même idée que fêlé, marteau : qui a été étourdi à la suite d'un coup (AYN)
  • Extension du premier sens = ivre (GR)
  • 1914-1919, Maufrais (gb) / 1925 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.