enquiller

enquiller Baiser, pénétrer sexuellement ; se faire baiser
fréquence 2
synonyme baiser, coïter, baise, coït

enquiller

& se faire enquiller

v.tr.

Baiser, pénétrer sexuellement ; se faire baiser

Usage : érotique, sexualité

1970 Je me fracassais rageusement dans ce troufignon. –Tiens, je t'enquille, salope… il est content, hein, ton mari ? –Oui, gémit Pascaline, il est heureux que tu me rendes heureuse. –Il aime ça que je te lime le cul ? […] Ça l'excite de te lécher la conasse pendant que je t'empapaoute ? source : 1970?. Paris passionnément
1970 Me jetant sur Edwige, je lui écartai les cuisses. Et je m'apprêtais à l'enquiller lorsque soudain, poussant un cri de frayeur, cette garce me fit rouler à son côté. source : 1970?. Paris passionnément
1950 tu te fais enfouailler les fesses, salope, mais tu ne penses pas à moi, et vous toutes, salopes, qui vous faites fatrouiller, embriconner, enquiller et encharger, vous ne pensez pas que j'aurai besoin, moi aussi, de me faire dégraisser la chatte ! source : 1950?. La Nonne

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).