cabot

cabot (tableau rapide)
cabot Acteur, comédien, artiste, généralement mauvais ou médiocre, fat et poseur, qui aime à paraître, à se faire admirer, à faire des effets ; qui fait des effets, qui en rajoute, pour se faire remarquer (avocat, etc.)
synonyme comédien, acteur, prétentieux, faire le prétentieux, fier
date 1847
fréquence 36

cabot

& cabo ; faire le cabot ; jouer les cabots

n.m.

Définition

Acteur, comédien, artiste, généralement mauvais ou médiocre, fat et poseur, qui aime à paraître, à se faire admirer, à faire des effets ; qui fait des effets, qui en rajoute, pour se faire remarquer (avocat, etc.) ALL : Künstler

registre ancien : 7 registre moderne : 4

Synonyme : comédien, acteur, prétentieux, faire le prétentieux, fier Morphologie : apocope Usage : théâtre, comédie, chant, spectacle

Citations
1864 À la barrière et rue Charlot, / Le comédien n'est qu'un cabot, / Le cabaret est un tripot / Le restaurant un caboulot, / Le marchand de vin un gargot. source : 1864. Almanach des misérables. Parodie en vers
1954 le régisseur, ancien cabot, me fit clairement entendre que je n'étais pas douée source : 1954. Toute ma vie
1954 Landru, c'était un cabot. Tous les artistes sont des cabots, d'une façon différente. Qu'est-ce qu'un cabot ? C'est un être qui veut être applaudi, apprécié, aimé source : 1954. Toute ma vie
1937 Comme c'est bavard, puéril et fat, étroit, râleux, boudah, inquiet, mégalomane, persécutant, un humble chercheur !… Le pire des cabots, un Sacha, c'est encore qu'une pâle violette auprès d'un loucheur en « micro », d'un effileur de pipettes source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1945 font parfois l'effet de cabots jouant des rôles sur mesure source : 1945. Mon journal depuis la Libération
1954 Neunoeil l'officier retraité, borgne comme son nom l'indique, écoute pérorer un squelette en parchemin, très cabot, frileusement couvert d'une longue pèlerine source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1966 brusquement je compris l'une des raisons pour lesquelles cette peinture des cardinaux était fausse. C'était parce qu'elle représentait des personnages faux, pas des êtres humains, mais des cabots jouant un rôle source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1917 tu rallumes ton éternelle cigarette en prenant bien ton temps, pour que les territoriaux de garde aient le loisir de t'admirer à leur aise, car tu es un brin cabot, vieux Charles ! source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1911 Nous nous sommes donné de l'air dans un beuglant du faubourg Montmartre, un petit boui-boui gorgniat au fond d'un couloir orné d'affiches de cabots et de plantes en cartons verts… source : 1911. Le journal à Nénesse

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Abrév. de cabotin, p.-ê. avec infl. de cabot = chien (GR) / Apocope de cabotin (George, FM48) / Abrév. de cabotin, peut-être aussi p. infl. de cabot1 (chien) (TLFi) / Abréviation de cabotin (Montvalon) /

  • 1847 (GR) / 1847 (George, FM48) / Étymol. et Hist. 1847 (Dict. de l'arg., ou la Lang. des voleurs dévoilée, p. 137, s.v. comédien)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).