Définition de : schlague

schlague (tableau rapide)
schlague Trique, fouet ; punition ; baguette (pour punition) ; battre ; sous la domination de
date 1815
fréquence 014

schlague

& schlag ; donner la schlague ; sous la schlague de

n.f.

Définition

Trique, fouet ; punition ; baguette (pour punition) ; battre ; sous la domination de

registre ancien : 2 registre moderne : 2

Langue : Allemand

Citations
1900 –Au bagne, j'étais correcteur… –Correcteur de quoi ? –Correcteur des forçats, pardine ! C'est moi qui leur donnais la schlague… Je suis parti de là-bas avec une masse de quatre cents francs, plus une gratification de cent francs accordée par le gouverneur… source : 1900. Mémoires de Rossignol / edit
1871 La France a perdu son Alsace, sa brave Lorraine qui étaient foutre !, si patriotiques que le Père Duchêne verse toutes ses larmes de son corps quand il songe que ces braves bougres de Strasbourg et de Metz sont sous le sabre de de Molke et sous la schlague de Bismark. source : 1871. Le Père Duchêne (3) / edit
1842 il fut bientôt dégoûté du service étranger, par la vigueur de la schlag qu'il s'était attirée source : 1842. Histoire complète de Vidocq et des principaux scélérats qu'il a livrés à la justice d'après les propres documens et mémoires de cet homme extraordinaire / edit
1830 il fut condamné à recevoir à la parade vingt coups de schlague source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment (vol.1) / edit
1945 qui ne seront jamais sensibles qu'à la schlague source : 1945. Mon journal depuis la Libération / edit
1947 Un jour que sa paillasse n'avait pas été jugée assez carrée par le « Kapo », il fut condamné à recevoir quinze coups de schlague source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix / edit
1830 le vieillard qui ne travaille plus, sur lequel le sbire même n'oserait lever la schlag, est plus heureux au bagne. source : 1830. Les bagnes. Rochefort / edit

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • De l'all. Schlag « coup » (GR)
  • 1815 (mais : cf. schlaguer et schlagueur, dès 1765 d'après DDL) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 51162 un vrai feuilleton parlé qui faisait la nique gaminement à bien des gloires et déshabillait sans vergogne le passé des généraux qui avaient tapé sur son ventre rondelet,
  • 178353 Comment allait se comporter l'ancien éducateur tout à coup investi d'un pouvoir disciplinaire ? Était-il disposé à « tenir la boîte », ou voulait-il faire preuve d'un lax
  • 178352 Rackets, trafics de shit et autres coups fumants, un jour ou l'autre finissent par conduire leurs auteurs au « prétoire », c'est-à-dire à l'audience disciplinaire.
  • 19903 Le deuxième principe… partez, muscade… par-dessus la tête
  • 178351 Une fois le bout de shit dissimulé dans la poudre de café, on retend l'opercule sur le pot, on recolle et ni vu, ni connu, passez muscade.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :