languefrancaise.net

tapin (définition)

tapin
Avion (pour parachustistes?) ; hélicoptère

  • 1982 Mais tu ne sais pas, un taxi [hélicoptère] a été descendu ! […] Un piège est au tapis ! Despont demande : –Des deux autres tapins, d'après toi, lequel a été descendu ? source : 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962
  • 1977 Les gars d'en face sont peut-être des durs, mais ils n'ont jamais eu à passer la porte d'un tapin. En ce moment, pour eux, nous sommes la porte et le vide. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1977 Il s'est dégonflé pour un saut qui n'a pas eu lieu. […] Ils nous ont maintenu trois jours en alerte aérienne sur le terrain […] Et, le troisième jour, c'est un autre bataillon, le 12e, qui a chaussé les tapins. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1977 pas un Dakota comme celui de la plèbe, non. Celui du général en chef, pas moins. On se nippe, dans les États-Majors. Insonorisé, avec du bois, du caoutchouc, des petits rideaux partout. Un train de luxe, pas un tapin. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1977 Sur le coup de deux heures du matin, on est arrivés à la base arrière, près du terrain d'aviation. Vannés comme à chaque retour. J'ai dormi quelques heures et, aux premières lueurs de l'aube, je suis parti rôder autour des tapins. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<5 citation(s)>

Compléments