Définition de : foutu

  • foutu
    • Fait (usage) : ■ mal fait, pas pratique, mal conçu ; bien fait, bien pensé ; ■ fait, dit ; bien fait, bien dit ; ■ (physique, santé) conformé : bien fait, solide, belle anatomie, fort physiquement, joli ; mal fait, pas joli(e) ; mal fait, faible, en mauvaise santé, disgrâcié ; ■ (habillé) mis, apprêté, habillé ; mal habillé
    • fréquence : 031
    • id : 7092

foutu & bien foutu ; pas mal foutu ; ≠ mal foutu ; être mal foutu adj.

Définition

Fait (usage) : ■ mal fait, pas pratique, mal conçu ; bien fait, bien pensé ; ■ fait, dit ; bien fait, bien dit ; ■ (physique, santé) conformé : bien fait, solide, belle anatomie, fort physiquement, joli ; mal fait, pas joli(e) ; mal fait, faible, en mauvaise santé, disgrâcié ; ■ (habillé) mis, apprêté, habillé ; mal habillé

ALL : schlecht gekleidet, schlecht ausgefürht
fréquence : 031
registre ancien : 7 registre moderne : 5

synonyme : fait, conformé, fait (mal), beau, joli

Chronologie

1885 1904 1916 1917 1917 1919 1920 1921 1926 1932 1935 1938 1939 1939 1945 1949 1951 1952 1953 1954 1954 1960 1960 1963 1972 1973 1976 1976 1978 1980 1989

Citations

  • 1976 Au point de vue du corps en général, j'aime une fille bien foutue. Ça répond à la fois à un désir, à une attirance mais aussi à une esthétique. Un corps équilibré, harmonieux. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 Au début, comme je me trouvais pas mal foutu et que j'étais un peu narcisse, j'aimais bien aguicher les garçons. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1935 Depuis que le monde est monde, les jolies femmes sont pour les rupins et les mal foutues pour les fauchés. source : 1935. Viande à brûler
  • 1932 À poil bien entendu. C'était la visite. Dans une espèce de laboratoire. « Vous êtes bien mal foutu qu'il me dit l'infirmier mais ça fait rien… » Moi qui avais déjà peur qu'on me refuse à cause des fièvres et qu'ils s'en aperçoivent. Mais au contraire ils avaient l'air content des infirmes. « Pour ce que vous ferez dit encore le médecin de service, qui était là, ça n'a pas d'importance… » source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1938 Ils n'en ont pas à Liverpool, à New-York, à Honolulu de mieux foutue source : 1938. Ah ! si vous connaissiez ma poule
  • 1939 J'en ai connu de toutes sortes, des mal foutus et des beaux gars source : 1939. Sans lendemain
  • 1904 et ces types-là, on ne leur fait rien… ce que c'est mal f... la justice ! source : 1904. Les robes noires
  • 1945 choisissant une femme, l'estimant d'un coup d'oeil, depuis le visage jusqu'aux seins, jusqu'aux cuisses, refusant celle-ci, parce qu'elle est « mal foutue » source : 1945. Femmes à l'encan - un esclavagisme patenté
  • 1989 dans un canard médical pour généralistes attardés, un article mal foutu écrit pas clair, les appelait « ivégistes » source : 1989. La vacation
  • 1954 on a vu des types maigres comme des sarments, petits, mal foutus, boîteux et bossus source : 1954. L'Aristo chez les tricheurs
  • 1916 Tesson est venu me voir. Il m'apporte son dernier travail : un vaste panneau de pierre représentant l'entrée du fort Orff. Toute la « cuistance » a fait cercle autour du chef-d'oeuvre. « Ah ! c'est bien foutu ! » source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
  • 1978 Beau mec, 26 ans, très bien foutu, cherche garçon de moins de 20 ans, passif si possible. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.