égnauler

égnauler (tableau rapide)
égnauler Épater, ébahir ; ne pas s'épater pour si peu
synonyme étonner, ébahir ; étonné, ébahi
fréquence 2

égnauler

& ne pas s'égnauler pour si peu ; il ne faut s'égnauler de rien

v.tr.

Définition

Épater, ébahir ; ne pas s'épater pour si peu

registre ancien : 7

Synonyme : étonner, ébahir ; étonné, ébahi

Citations
1960 et comme le capiston s'apprêtait à l'envoyer faire fiche, il lui sort finalement : « Je suis chanoine à la cathédrale du diocèse ». Le père Schpatz qui ne s'égnaule pas pour si peu, le reluque alors des panards au caberlot, puis il lui sort : « Mince, t'es chanoine toi, c'est pas de la p'tite bière ». source : 1960. Chass'bi
1960 Je suis surpris de cette décision subite […] Mais ici c'est un peu la caserne, il ne faut donc s'égnauler de rien. source : 1960. Chass'bi
1922 En tous cas, ça la fout mal ; qu'est-ce qu'on doit en penser dans le coin ? tu penses que ça doit se savoir qu'il est bondi et qu'on l'a été aussi. –Et puis après ? est-ce que tu crois qu'il en faut si peu pour les égnauler ? Ils en ont vu d'autres source : 1922. Au Lion Tranquille

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).