languefrancaise.net

définition : raccrocher (depuis 1725)

raccrocher
Attirer le client ; (spécialement, prostitution) chercher, accoster, trouver le client, racoler, faire le trottoir ; (général) trouver qqun

raccrocher & (racrocher) ; raccrocher qqun ; raccrocher un homme ; se faire raccrocher (1725) #verbe tr.

Attirer le client ; (spécialement, prostitution) chercher, accoster, trouver le client, racoler, faire le trottoir ; (général) trouver qqun

↓ fréquence : 037 | registre ancien : 2 | registre moderne : 2

Citations
  • 1945 À présent, c'est Claire Parent qui raccroche les gamines, les filles perdues, qui prend leur défense contre le souteneur source : 1945. Femmes à l'encan - un esclavagisme patenté
  • 1925 elle faisait de temps en temps un client dans la rue, pour pouvoir se payer un chapeau ou une blouse et faire honneur à son amie. Elle ne raccrochait pas ; seulement, si on lui adressait la parole, elle répondait poliment source : 1925. La bonne vie
  • 1785 Plusieurs de nos anciennes connaissances que la misère faisait raccrocher dans les rues, après avoir été si élégantes, ont été arrêtées ces jours passés et mises à Saint-Martin source : 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris
  • 1785 La misère, mon coeur, est parmi les pauvres demoiselles. Quantité qui, anciennement, ne faisaient que des parties ou des passades, sont réduites à raccrocher source : 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris
  • 1756-1763 (vers) Mlle Saron a raccroché un Espagnol, qui loge rue de Richelieu, hôtel de Chartres. Elle a joué avec lui la femme de qualité. Il a donné dans le piège et l'a pris pour sa maîtresse [11/1772] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
  • 1892 Emballez-moi ça, fit-il. C'est une volaille de Saint-Lazare. Elle fait le trottoir en plein jour. Elle m'a raccroché à l'instant. Flagrant délit ; et sans carte source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 1930 Les invertis, en faisant des effets de torse et de jambes, raccrochaient sans vergogne dans le coursier. Sans vergogne, ils allaient en quelque coin sombre et se livraient pour dix sous. source : 1930. La vie des forçats
  • 1978 Ils ne restent généralement pas très longtemps, vous répond le directeur, ils se font raccrocher et héberger par des adultes et on ne les voit plus… source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 1953 Les femmes me raccrochent, les hommes me bousculent, j'envoie rebondir un Algérien qui veut à toute fin me vendre une bague en alu. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1895 Plus modestes, sinon moins bruyants que leurs grands confrères, de tenue plus familière, sans rien des trop voyantes enseignes enluminées pour raccrocher la Rue, ces estaminets s'offrent de manièr engageante – comme amicalement. source : 1895. En plein faubourg
  • 1882 les Alphonses du quartier, qui viennent là tuer le temps pendant que leurs marmites turbinent sur le trottoir. Leur rêve serait de les voir entrer à poste fixe dans une bonne maison comme le « Perroquet Gris », où le client vient tout seul, sans qu'on ait besoin de le raccrocher. source : 1882. La prostitution à Paris

<11 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1725 C'est la date à battre.
pour rappel : 1798 (GR) / 1772 (gb) / 1725 (racoler) Grandval (TLFi) / Vieux mot officiel : dans ordonnance de police, XVIIe (gb, cf. VIR-PARIMP) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1725 1725 1732 1756 1785 1802 1815 1829 1829 1840 1841 1841 1847 1863 1862 1882 1884 1891 1892 1894 1895 1899 1900 1901 1903 1903 1904 1904 1905 1925 1930 1937 1945 1953 1971 1978 1981 2003

Compléments