corvée de bois

corvée de bois (tableau rapide)
corvée de bois Exécution, élimination d'opposants, de combattants, de suspects, etc. (guerre d'Algérie), sous couvert d'une évasion fictive
fréquence 7

corvée de bois

locution

Définition

Exécution, élimination d'opposants, de combattants, de suspects, etc. (guerre d'Algérie), sous couvert d'une évasion fictive

registre moderne : 6

Citations
1994 Il connaît le rituel de la corvée de bois. –Tu vas courir oui ou merde ? source : 1994. La guerre des gusses
2004 Ah oui, la corvée de bois là ? Oui alors ça ça fait drôle ça aussi hein. Parce que les types y voulaient pas partir hein (rire)… […] Ils voulaient pas partir, eh… ils savaient que derrière… y avait… y avait les mitraillettes source : 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 27 septembre 2004, dans Les récits de vie de policiers
1998 « Corvée de bois ». Pendant la guerre d'Algérie, cette expression […] désignait l'exécution sommaire d'un prisonnier, porté ensuite « abattu lors d'une tentative de fuite pendant une corvée de bois ». source : 1998. Section Bordel
2004 Les temps avaient changé. La corvée de bois n'était pas interdite, non, mais elle ne se pratiquait plus avec la même facilité que dans les années antérieures… source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1979 l'heure des corvées de bois : deux types encadrant un prisonnier sortaient du camp. Ils allaient le descendre derrière un rocher. Sur le registre, le secrétaire mentionnait : abattu au cours d'une tentative de fuite pendant une corvée de bois… source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
1979 C'était le mode d'exécution, dans ce camp, parce que les corvées de bois, ça n'était pas pratique : il n'y avait ni montagne ni ravin discret. source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Désignait l'exécution sommaire d'un prisonnier, porté ensuite « abattu lors d'une tentative de fuite pendant une corvée de bois » ; c'était probablement une image journalistique ; je n'ai jamais entendu cette expression sur le terrain. (Duval1998) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).