Définition de : échappé de la cour des Miracles

  • échappé de la cour des Miracles
    • De qqun de sale et minable, de qqun de laid et de mal conformé
    • fréquence : 003
    • id : 65932

échappé de la cour des Miracles& échappé de la Cour des Miracles locution

Définition

De qqun de sale et minable, de qqun de laid et de mal conformé

famille : échappé de X

Chronologie

1928 1931 1954

Citations

1954 il y a eu une espèce de rachitique en guenilles qui s'est mis à clopiner vers mon bureau. Tellement sale et minable, le gars, qu'on aurait dit un échappé de la cour des Miracles. source : 1954. Les portes de l'aventure
1928 Le Notaire avait pris les devants. Il marchait avec Poêle-à-Marrons, un biffin monstrueux, bancal, tortu, grêlé, un échappé de la Cour des Miracles. source : 1928. La racaille
1931 C'étaient pour la plupart des enfants lourdement marqués. Les uns avaient le nez et le front hors de proportion avec le visage ; d'autres, mutilés, infirmes ou mal bâtis, ressemblaient à des échappés de la Cour des Miracles. source : 1931. Enfants du malheur !

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).