languefrancaise.net

définition : échappé de la cour des Miracles

échappé de la cour des Miracles
De qqun de sale et minable, de qqun de laid et de mal conformé

échappé de la cour des Miracles & échappé de la Cour des Miracles #locution

De qqun de sale et minable, de qqun de laid et de mal conformé

↓ fréquence : 003

Citations
  • 1954 il y a eu une espèce de rachitique en guenilles qui s'est mis à clopiner vers mon bureau. Tellement sale et minable, le gars, qu'on aurait dit un échappé de la cour des Miracles. source : 1954. Les portes de l'aventure
  • 1928 Le Notaire avait pris les devants. Il marchait avec Poêle-à-Marrons, un biffin monstrueux, bancal, tortu, grêlé, un échappé de la Cour des Miracles. source : 1928. La racaille
  • 1931 C'étaient pour la plupart des enfants lourdement marqués. Les uns avaient le nez et le front hors de proportion avec le visage ; d'autres, mutilés, infirmes ou mal bâtis, ressemblaient à des échappés de la Cour des Miracles. source : 1931. Enfants du malheur !

<3 citation(s)>

Compléments