languefrancaise.net

définition : se faire qqun

se faire qqun
Agir sur, prendre pour cible (hostilement) : voler qqun (pour un voleur), arrêter qqun (pour un policier) ; cambrioler

se faire qqun & se faire qqchose ; se faire une baraque

Agir sur, prendre pour cible (hostilement) : voler qqun (pour un voleur), arrêter qqun (pour un policier) ; cambrioler

↓ fréquence : 004

Citations
  • 1979 se souvenant d'anciens visages qui traversaient d'autres lieux identiques, lequel d'entre eux eût proposé : « On se fait une baraque ? » source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1969 Il possédait […] aussi une photo des coffres. Pépère se disait parfois que l'équipe pourrait « se les faire ». source : 1969. Les louchetracs
  • 1998 Patrick, déconfit, doit se payer au moins les frais de déplacement : il se fait la chaîne, une belle Marantz marron, et le manteau de fourrure source : 1998. Le cercle noir
  • 1998 Quant à Pupuce, on a fini par se le faire. Non sans mal. On l'a gaulé dans le bois de Vincennes où venait d'acheter deux croûtes à un micro-voleur. source : 1998. Le cercle noir
  • 1990 elle [la voleuse] lui dit que l'homme lui plaît et qu'elle va « se le faire ». source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle

<5 citation(s)>

Compléments