Définition de : d'un coup

d'un coup (tableau rapide)
d'un coup ■ Tout à coup ; subitement, soudainement ; ■ d'une seule fois
synonyme soudainement, brutalement, subitement
fréquence 027
id 65768

d'un coup

& d'un seul coup

Définition

■ Tout à coup ; subitement, soudainement ; ■ d'une seule fois

registre moderne : 3

Synonyme : soudainement, brutalement, subitement

Citations
1895 Le verre est bu, rarement d'un coup, à petites gorgées, sans se presser, en causant. source : 1895. En plein faubourg
2009 le vestibule semblait étrangement calme, contrairement aux couloirs de la Crim' qui, d'un coup, s'étaient animés et ressemblaient à des galeries marchandes le jour des soldes. source : 2009. Sang d'encre au 36
1976 D'un coup, j'en ai eu marre, tout me faisait chier source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
2006 J'ai compris. Cela m'est venu d'un coup, comme un éclair d'intelligence. source : 2006. L'exequatur
1882 D'ailleurs, le plan ne se fait pas d'un coup. Zola ne l'obtient que peu à peu, par couches successives. source : 1882. Zola. Notes d'un ami
1953 D'un seul coup, il me vient une idée marrante. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1953 et d'un seul coup, d'un seul, ça y est : j'ai trouvé la coupure. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).