¶ avoir son plumet

avoir son plumet & avoir un plumet ; avoir un petit plumet ; avoir son coup de plumet ; pincer son plumet ; tenir plumet ; plumet locution

Définition

Ivre, être ivre

fréquence : 016
registre ancien : 7

synonyme de avoir son plumet : ivre
usage : Argot de l'alcool et de l'ivresse

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1866.

1876 1883 1896 1896 1897 1900 1901 1901 1901 1907 1907 1930 1956 1981 1984 1989

Citations (aide)

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

C. −Arg. Avoir son plumet. Être ivre; ,,s'enivrer, s'empourprer le visage comme un plumet d'uniforme`` (Larch. 1880). −N'est-ce pas que j'dois vous faire l'effet d'avoir c'qui s'appelle un plumet? Messieurs, c'est le picton! (Voizo, ibid.). − P. ell. Il a donc bu? demanda mon oncle, montrant Pigassou (...). Le visage du Frère, boursouflé, avec des plaques d'un rouge vif (...), semblait avoir été traîné à toutes les fanges. (...) il est très drôle, ce gaillard-là, avec son plumet de vin sur le front! ricana l'affreux M. Anselme Benoît (Fabre, Oncle Célestin, 1881, p.218).

Parce que ivrogne est coiffé/casqué (MCC) / Par analogie avec pompon (AYN) / cf. avoir le/son pompon*, l'ornement de tête ayant la valeur symbolique d'ivresse légère. (TLFi) /

  • XIXe (MCC) / 1866 Delvau (TLFi) / 1866 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.