Définition de : cornard

cornard (tableau rapide)
cornard Mari trompé, cocu ; tromper
synonyme cocu
fréquence 017

cornard

& faire cornard

n., adj.

Définition

Mari trompé, cocu ; tromper

Synonyme : cocu Famille : cornes, bois (cocu)

Citations
1954 À un mari plus ou moins cornard qui lui disait : « Mon petit garçon est étonnant, il est toujours sous les jupes de sa mère », Feydeau répliqua : –Il s'y fera des relations source : 1954. Toute ma vie
1791 Puisque, sire, vous n'aimez que la bouteille, et que vous ne pensiez qu'à remplir votre bedaine sans vous soucier de vous distinguer dans les ébats amoureux, il est juste que vous soyez cocu, cornard comme vous l'êtes source : 1791. Grande fête donnée par les maquerelles de Paris à toutes leurs putains le jour de l'arrivée du roi, de la reine et de leur famille, en réjouissance du retour de leurs père et mère, (etc), dans Anthologie érotique - XVIIIe siècle

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Vient de cornette, de la cornette des femmes : autrefois un mari qui se laissait tromper était appelé porteur de cornette (VIR)
  • Qui porte des cornes (Suppl. Dict. Anal.)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).