languefrancaise.net

définition : casser sa canne

casser sa canne
Rompre sa surveillance, rompre son ban ; être en rupture de ban

Citations
  • 1872 Il a cassé sa canne, la raclette l'a servi, il a tiré trois mois. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (7)
  • 1900 passer des nuits entières à guetter quelque individu poursuivi pour rupture de ban, c'est-à-dire, en argot, un triquard, un homme qui « avait cassé sa canne ». source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 1852 un grand gaillard qu'à son allure particulière ils reconnurent pour un ancien forçat. Au moment où ils allaient l'aborder, celui-ci voulut s'esquiver ; mais un des inspecteurs parvint à le saisir : « C'est bien, dit-il lorsqu'il vit que toute résistance était inutile, je suis marron, j'ai cassé ma canne (je suis pris, j'ai rompu mon ban). » C'était en effet le nommé Nicolas L...., repris de justice état de rupture de ban. source : 1852. [article sur l'arrestation de malfaiteurs]
  • 1852 Vieux camaro, Je ne te conseille pas de casser ta canne (rompre ton ban) pour rappiquer à Paris. Rien à y faire. source : 1852. [lettre argotique : « Vieux camaro »]

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1846 1852 1852 1872 1894 1900 1900 1901 2012

Compléments