languefrancaise.net

feuj (définition)

feuj
Juif, juif

  • 2013 je fréquente également beaucoup la communauté juive de Lille, dont les maisons, me signale l'un de mes amis feujs, regorgent de trésors, paraît-il. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1990 Une jungle urbaine livrée à la violence des bandes : « blacks » contre « skins », « beurs » contre « feujs » ? source : 1990. Faut-il avoir peur des bandes ?
  • 1997 Y a qu'avec les feuges (juifs) que j'aime pas traiter. Ils veulent toujours t'embrouiller, te faire baisser les prix. Avec les Arabes, faut pas se laisser faire. source : 1997. La cité
  • 1998 « Le feuj, m'a-t-il dit, il vient pleurer mais il a grossi la pique pour gratter un peu sur l'assurance… » Et pour une fois c'était pas vrai, la pique c'est Dario et moi qui l'avions allégée, pas le vendeur de schmates… source : 1998. Le cercle noir
  • 1998 Trois jeunes feujs veulent casser le chemisier Dorcy, rue Saint-Martin, pourvu d'un coffre-fort plein de tunes. source : 1998. Le cercle noir
  • 1988 Jonathan est un peu feuj source : 1988. Jonathan
  • 2001 Il a une tête de feuj. source : 2001. La philo ça prend la tête - Prof en cité

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1984 1988 1990 1990 1997 1998 1998 2001 2002 2003 2004 2013 xxxx xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments