cochon de

cochon de (tableau rapide)
cochon de Insulte, formule de mépris, dépréciatif
fréquence 15

cochon de

& cochon de X

Définition

Insulte, formule de mépris, dépréciatif

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Citations
1895 En permission, le faubourien est fier de se montrer en tenue militaire, ce qui ne l'empêche pas de s'écrier : « Ah ! le cochon de métier. » source : 1895. En plein faubourg
1939 Géryon, cochon d'abbé source : 1939. Les faneurs de la forteresse
1918 i'f'ra comme ses copains ; i' s'barrera dans son cochon d'pays. source : 1918. Au seuil des guitounes
1916 Voici tout à coup un cochon d'obus à la mélinite. Ça fait un bruit d'enfer, et une fumée ! source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1931 Cochon de patron de bar, qui disait qu'on ne fait pas de rafles chez lui. source : 1931. Enfants du malheur !

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).