Définition de : rouflaquette

  • rouflaquette
    • Mèche de cheveux collée sur la tempe, en forme d'arrache-coeur, en forme de virgule ; attribut de souteneur : cheveux qu'ils ramènent sur les tempes ; mèche de cheveux ramenée sur les tempes ; accroche-coeur
    • fréquence : 018
    • id : 5659

rouflaquette & roufflaquette ; rouflacquette

Définition

Mèche de cheveux collée sur la tempe, en forme d'arrache-coeur, en forme de virgule ; attribut de souteneur : cheveux qu'ils ramènent sur les tempes ; mèche de cheveux ramenée sur les tempes ; accroche-coeur

ANG : curls over the ears
fréquence : 018

synonyme : mèche (cheveux) usage : Argot de la prostitution

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1876.

1876 1880 1894 1899 1900 1901 1901 1901 1903 1911 1916 1916 1920 1951 1952 1981 1981 xxxx

Citations

  • 1981 T'aimes ma casquette, mes deux rouflaquettes et mon bout de mégot source : 1981. La java
  • 1899 D'un geste instinctif, il [le souteneur] ramenait ses rouflaquettes le long de ses joues blafardes source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel
  • 1899 pâle, maigre, presque imberbe, les cheveux collés aux tempes en rouflaquettes, s'était contenté de dire qu'après s'être disputé plusieurs heures avec son amie, exaspéré, il avait pris son revolver et l'avait tuée source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel
  • 1911 je me revois en trimeur, à côté de Linette, dans ce boui-boui anderlique, avec mon air niguedouille de noyau qui n'est pas encore défouraillé de son olive, et je sens le poil des rouflaquettes qui me démange sous le cuir, prêt à pousser… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 Si tu savais comme je m'attigeais de te voir pitancher du chagrin à tire-larigot à cause de mezigue !… Mais je me disais qu'à la fin finale, tu comprendrais qu'une viscope sur des rouflaquettes, ça n'a jamais crevé l'amitié d'un bon gars pour sa mère source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 Une autre a mélancoliquement rimé les adieux d'un monsieur à rouflaquettes à sa môme. source : 1903. Les enracinées

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Exhibited by « Newgate knockers » (MAR) / Selon Guiraud, argotisme tiré du dialectal roufle « gifle », par synonymie avec baffe « gifle » et « favori », à rattacher aux rad. onomat. baff-, bouff-, et raff-, rouff- exprimant l'idée de « souffler », de « joues (gonflées) » (GR) /

  • 1876 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.