se casser

se casser (tableau rapide)
se casser Partir, s'en aller ; partir vite, s'enfuir, décamper ; □ va-t-en !
synonyme partir, s'en aller, va-t'en
fréquence 74

se casser

& □ casse-toi ; casse

v. intr., 11

Définition

Partir, s'en aller ; partir vite, s'enfuir, décamper ; □ va-t-en !

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : partir, s'en aller, va-t'en Famille : casser (partir)

Citations
2009 Djet l'avait carrément envoyé paître. –Casse-toi Blind, on n'en a rien à branler de tes galons d'or ! source : 2009. Le Ciel sur la tête
1967 Ainsi, « se casser », « se tirer », pour « partir », aboutissent logiquement à « casse-toi », « tire-toi », puis plus simplement à « casse ! », « tire ! ». source : 1967. L'argot chez les mineurs délinquants
1980 y parle de se casser source : 1980. Dans mon HLM
1988 Tu peux pas te casser, il pleut source : 1988. Il pleut
2006 Je me casse du Marine Toot et je tourne en mobylette dans les ruelles. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
2001 Faut qu'j'me caaaasse, j'ai mon bus source : 2001. Sale prof !
1949 Alors, casse ! je me mis à courir de toutes mes forces vers le bout libre de la rue source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1922 Je ne suis pas venu vous trouver pour que vous me mettiez en boîte. Si c'est rien que pour charrier je me casse. source : 1922. Au Lion Tranquille
1974 Je fais place nette. Je pousse un demi-môme qui se trouve là au bar en lui disant de se casser vite fait. source : 1974. Le roman d'un turfiste

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).