Définition de : flambé

flambé (tableau rapide)
flambé Fini, perdu, trop tard, perdu, annulé
fréquence 006

flambé

& être flambé

Définition

Fini, perdu, trop tard, perdu, annulé

Citations
1887 Je vous disais autrefois, que je sortirais de Poissy avec un habillement neuf et une somme de 100 fr. Grâce aux punitions que ma mauvaise tête m'a suscitées, l'habillement est flambé, et les 100 fr. se borneront, après que j'aurai acheté des bottines et payé mon voyage, à la modique somme de 40 à 50 fr. source : 1887. Le monde des prisons
1799 Moi z'aussi j'avais l'espérance et de l'amour et de la gloire. Le théâtre et Manon, tout est flambé pour moi source : 1799. Cadet Roussel misantrope et Manon repentante, folie en un acte
1932 Si j'entre sans avoir vu personne, tout est flambé source : 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers
1883 –Mille tonnerres ! dit-il, mon avancement est flambé !… source : 1883. Culottes rouges

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).