languefrancaise.net

définition : raser les murs

raser les murs
■ Marcher très près du mur, le coude frôlant la muraille, généralement pour ne pas se faire repérer ; ■ se faire discret, être soumis, ne pas se faire remarquer ; (marcher le long des murs (parce qu'on est malvoyant))

raser les murs #locution

■ Marcher très près du mur, le coude frôlant la muraille, généralement pour ne pas se faire repérer ; ■ se faire discret, être soumis, ne pas se faire remarquer ; (marcher le long des murs (parce qu'on est malvoyant))

↓ fréquence : 015 | registre ancien : 3 | registre moderne : 3

Citations
  • 1880 les habitués du peloton se défilent à larges enjambées, rasant les murs comme des voleurs qui viennent de commettre un mauvais coup. source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
  • 1974 Grand, fort, athlétique, brun, les yeux bleus et durs, la moustache arrogante, il en impose aux détenus, mais aussi aux matons qui rasent les murs sur son passage. source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 2001 Mais personne ne s'en prit jamais à moi. Mon nom n'apparaissait pas dans la presse, je ne donnais pas d'interviews, j'évitais les photographes et je rasais les murs. source : 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957
  • 2008 Les gremlins, les gamins du quartier, ils en ont marre de raser les murs à son passage. source : 2008. Kiffer sa race
  • 2019 j'étais devenu un immigré clandestin. Je rasais les murs. source : 2019. Le troisième indic

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1880 1883 1916 1926 1931 1960 1971 1972 1974 1979 1997 2001 2008 2015 2019

Compléments