Définition de : botter

  • botter
    • Convenir, plaire, faire plaisir ; d'accord, ça me va, ça me convient ; ≠ ça ne me plaît pas ; déplaire à qqun
    • fréquence : 059
    • id : 5389

botter & ça me botte ! ; ça me botte ; ≠ ça ne me botte pas ; ne pas botter à qqun

Définition

Convenir, plaire, faire plaisir ; d'accord, ça me va, ça me convient ; ≠ ça ne me plaît pas ; déplaire à qqun

ANG : it just fits me (for acceptance or approbation)
fréquence : 059
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : plaire, convenir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1844.

1844 1857 1864 1875 1896 1898 1899 1900 1901 1901 1902 1905 1909 1910 1910 1911 1911 1912 1915 1916 1916 1920 1926 1927 1928 1932 1935 1942 1943 1951 1952 1952 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1955 1955 1956 1956 1957 1957 1957 1960 1967 1973 1974 1975 1977 1977 1979 1981 1981 1983 1983 2003 2004

Citations

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

3. [Le suj. désigne une botte, une chaussure] Épouser parfaitement la forme du pied, de la jambe. Cette chaussure vous botte bien. Synon. usuel chausser. − P. métaph., fam. [Le suj. peut désigner une pers., un inanimé concr. ou abstr.] Convenir à quelqu'un. Il me botte, ça me botte. Synon. plaire : 3. ... répondez-moi tout de suite à la question suivante : voulez-vous, lundi prochain, venir me prendre chez moi vers onze heures? Nous déjeunerons ensemble, puis je vous lirai mon chapitre. Après quoi, je m'en irai à Saint-Gratien, où je dois être vers cinq heures. Si vous ne pouviez lundi, voulez-vous dîner samedi? (De samedi en huit.) Mais c'est lundi prochain qui me botterait le mieux. Flaubert, Correspondance,1879, p. 261. 4. Sézenac roulait un mouchoir entre ses mains et regardait fixement le plancher; c'était vraiment difficile de trouver un contact avec lui. − Qu'est-ce qui ne va pas? répéta Henri. Moi je veux bien te donner encore une chance. − Non, dit Sézenac. Le journalisme, ça ne me botte pas. S. de Beauvoir, Les Mandarins, 1954, p. 125. Rem. Attesté dans les dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Lar. 19e. 3. 1856 fam. « convenir » (Flaubert, Correspondance, 4, 131 dans Quem.) (tlfi:botter) /

Peut-etre dans la série : ça me gante ; ou d'après «botter» = marcher, dans la série : ça marche, d'accord (gb) /

  • 1844, Labiche et Lefranc (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.