Définition de : gagner sa croûte

  • gagner sa croûte
    • Gagner sa vie, travailler et gagner de l'argent (modestement) ; gagner de quoi se nourrir ; défendre ses moyens de subsistance
    • fréquence : 024
    • id : 5338

gagner sa croûte & gagner la croûte ; assurer la croûte ; défendre sa croûte locution

Définition

Gagner sa vie, travailler et gagner de l'argent (modestement) ; gagner de quoi se nourrir ; défendre ses moyens de subsistance

fréquence : 024
registre moderne : 5

synonyme : argent (gagner de l'), enrichir famille : croûte

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1891.

1891 1911 1914 1925 1925 1927 1929 1932 1933 1937 1938 1948 1950 1953 1955 1956 1961 1964 1975 1978 1982 1983 1985 2011

Citations

  • 1975 il avait pas trop de scrupules de gagner sa croûte à Montmartre source : 1975. Gueule d'aminche
  • 1932 Les examens je les ai passés tout en gagnant ma croûte. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1932 Alors, on a répété dans tout Rancy qu'il y avait un médecin de plus. « Y gagnera pas sa croûte ici, a dit la concierge. Il y en a déjà de trop. » C'était vrai. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1953 c'est pas gai. Ne regardez pas mes mains… j'ai honte… toute la journée dans l'huile et les copeaux. C'est dur de gagner sa croûte. source : 1953. Misère du matin
  • 1948 qui commirent la bêtise de s'engager dans un parti ou une formation militaire pour assurer leur croûte quotidienne. source : 1948. Prisons de l'épuration
  • 1937 Allez donc vous essayer, vous, prolétaire, tourneur, coiffeur, modiste, dactylo, barbouilleur quelconque, de gagner un peu votre croûte aux États-Unis ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1950 Produits de première nécessité, nécessité pour vous de gagner la croûte source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 je n'avais pas le choix. Le beefsteak ça fait passer sur des biens des choses, je passerais sur sa barbaque à elle si devait m'assurer la croûte source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1938 Anna bouchera ce qui restera de solitude et, après, elle n'aura plus qu'à combattre et défendre sa croûte source : 1938. Moi, un nain
  • 1964 Voici que tu as passé ton bachot. Il faut que tu gagnes ta croûte et que tu deviennes un grand homme. source : 1964. Les rues de Levallois
  • 1891 Un miché de la haute […] Est v'nu s'payer ma têt'… / J'l'ai laissé fair' d'abord… / Faut pas êt' trop pimbêch', quand faut gagner sa croûte… source : 1891. Idylle nocturne - Acte d'argot en vers libres
  • 1911 Popol des Buttes qu'on appelait aussi le Lancier du Préfet à cause que, le matin, il balayait le pavé avec les autres boueux pour avoir l'air d'en foutre un coup, de quoi gagner sa croûte… source : 1911. Le journal à Nénesse

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Gagner sa croûte. Gagner sa vie. Dormir pour retrouver assez de forces pour gagner ma croûte le lendemain (Céline, Voyage, 1932, p. 251). 1900 pop. gagner sa croûte (d'apr. Esn.) (tlfi:croûte)
  • 1900 (GR, TLFi) / 1891 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.