Définition de : bagatelle

bagatelle & la bagatelle ; faire la bagatelle ; s'amuser à la bagatelle ; pour la bagatelle ; porté sur la bagatelle ; ne penser qu'à la bagatelle n.f.

Définition

Activité érotique, sexualité ; faire l'amour, amour sans durée ; aimer les femmes, aimer baiser, aimer les activités érotiques

fréquence : 039
registre moderne : 4

synonyme : baiser, coïter, baise, coït usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1747 1793 1891 1894 1896 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1904 1910 1911 1920 1925 1948 1950 1951 1952 1953 1953 1954 1955 1957 1960 1960 1963 1963 1966 1967 1969 1971 1975 1977 1979 1997 1999 2003

Citations

<10 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

C.− P. euphém., fam., domaine du sentiment et de l'amour. 1. Vieilli. [Gén. au plur.] Galanteries, amourette : 10. Ne refusez pas ce que j'ai de meilleur, ma façon de faire la cour à une femme, de lui prodiguer les tendresses fugitives, les menus soins, les petits cadeaux, les galanteries, les bagatelles nécessaires, et de lui parler une langue inconnue d'elle. J. Renard, Comédies, Le Pain de ménage, 1899, p. 78. 2. Très fam. [Toujours au sing., et absol.] La bagatelle. L'amour physique : 11. ... la maîtresse actuelle de Jocquelet était tout bonnement une de ses camarades du Conservatoire, ... qui se destinait à l'emploi tragique et ne permettait à son amant de songer à la bagatelle qu'après lui avoir infligé le songe d'Athalie, ... F. Coppée, Prose, t. 4, Toute une jeunesse, 1890, p. 168. S'amuser à la bagatelle. Comment voulez-vous que j'arrive à élever mon petit monde, si je m'amuse à la bagatelle (Zola, L'Assommoir, 1877, p. 403). − Arg. Faire la bagatelle. Faire l'amour. Rem. 1. Attesté ds Ch. Virmaître, Dict. d'arg. fin-de-s., 1894 et L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, 1878 et dans le composé amour-bagatelle chez Colette, La Jumelle noire, 1938, p. 118. 2. Ce sens bien attesté n'est mentionné que sporadiquement par les dict., en partic. par ceux du XIXes. (les Ac. l'ignorent, Lar. 19e précise : ,,L'introduction de cette nouvelle acception doit faire éviter d'employer le mot dans le sens ci-dessus (galanterie, amourette) qui est devenu fort équivoque``, DG le définit comme une ,,Galanterie légère``). Les dict. qui le mentionnent lui donnent les nuances suiv. : Besch. 1845 : ,,fig. et fam.``, Guérin 1892 : ,,fam.``, Lar. 19e: ,,dans un sens plus vulgaire et plus libre``, Lar. encyclop. : ,,avec une nuance de trivialité``, Dub. : ,,fam.`` et ,,nuance triviale`` (tlfi:bagatelle)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.