¶ ne pas en croire ses yeux

  • ne pas en croire ses yeux

ne pas en croire ses yeux & à n'en pas croire ses yeux ; ne pouvoir en croire ses yeux ; ne pas vouloir en croire ses yeux ; ne pas en croire ses yeux et ses oreilles ; ne pas en croire ses yeux ni ses oreilles ; avoir peine à en croire ses yeux locution

Définition

Ne pas croire ce qu'on voit, être très étonné par ce qu'on voit, être stupéfié (étonnement, grande joie, etc.)

fréquence : 032
registre ancien : 3 registre moderne : 2

synonyme : incroyable, étonner, ébahir ; étonné, ébahi

Chronologie

1859 1867 1887 1889 1916 1921 1924 1930 1936 1937 1944 1947 1949 1953 1953 1954 1967 1968 1969 1973 1974 1976 1977 1979 1982 1985 1994 1995 1999 2002 2006 2008

Citations

  • 1887 M. le Président de la République m'avait accordé cette remise de résidence après laquelle j'espérais tant. Je n'en croyais pas mes yeux en lisant la dépêche que je retournais en tous sens pour m'assurer qu'elle n'était pas apocryphe, ce qui a bien fait rire l'employé. source : 1887. Le monde des prisons
  • 1974 Le greffier judiciaire de Saint-Martin-de-Ré m'accueille avec une simplicité déroutante. Je n'en crois pas mes yeux et mes oreilles. source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 1936 Paul n'en croit pas ses yeux. Mais oui, c'est bien moi. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1924 C'était là que se trouvait sa garçonnière, mi-appartement, mi-atelier. Nini n'en croyait pas ses yeux de tant de luxe et d'originalité ! source : 1924. Les dessous de Montmartre

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.