Définition de : goguette

  • goguette
    • Cabaret pour le peuple, société lyrique
    • fréquence : 013
    • id : 49845

Définition

Cabaret pour le peuple, société lyrique

fréquence : 013

synonyme : cabaret

Chronologie

1808 1808 1828 1830 1849 1859 1886 1887 1929 1930 1946 1984 1989

Citations

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • La goguette est morte, tuée par les cafés-concerts (VIR-PAROUB)
  • Goguette : à l'origine, société chantante dont les membres - goguetiers - se réunissaient dans les cafés pour s'adonner à leur divertissement. Ces lieux devinrent naturellement des goguettes (GIR-BIS)
  • Goguette : lieu chantant, cabaret dansant situé hors des anciennes barrières de Paris où on buvait du guinglet, vin qui faisait guinguer = danser, du vieux mot gigue = jambe ; guinguette vient de ginglet et de gingues (GIR-BIS)
  • Goguette : anciennement, société lyrique (AYN)
  • On appeloit ainsi des réunions chantantes qui se formèrent entre 1815 et 1816 sous les auspices de la police, qui les peupla de ses agens. Beaucoup de patriotes furent pris dans ces espèces de souricières (Froment)
  • De l'anc. franç. gogue « réjouissance », selon P. Guiraud, déverbal de goguer « railler, plaisanter », d'un gallo-roman *gobbicare, rad. gobb-. - Gober, gaber, jabot et aussi gogo (à gogo) (GR)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.