languefrancaise.net

définition : chiffonner

chiffonner
Travailler (pour le chiffonnier), faire le métier de chiffonnier

chiffonner

Travailler (pour le chiffonnier), faire le métier de chiffonnier

  • usage : chiffonnier
  • datation : (GR) cite le verbe dans une remarque, comme «en emploi d'auteur» ; pourtant bien attesté / Pas cité dans (PR2.1) /

↓ fréquence : 007

Citations
  • 1883 il faut chiffonner et boire source : 1883. Le Tableau de Paris
  • 1860 la boutique d'un marchand en demi-gros, qui a chiffonné lui-même et crié la peau de lapin source : 1860. Le métier du chiffon, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient
  • 1887 Ces cuvettes étaient des boîtes à sardines grand format qu'il ramassait en chiffonnant source : 1887. Paris qui s'efface
  • 1885 Aux prescriptions de l'autorité, les chiffonniers ont opposé l'inertie la plus complète ; ils ont continué à chiffoller sans se préoccuper des ordonnances de police source : 1885. La hotte du chiffonnier
  • 1885 Le coureur chiffonne dans tous les quartiers de Paris. Il n'a pas, comme on le pense généralement, une rue qu'il ait faite sienne et dans laquelle ses camarades ne peuvent pénétrer source : 1885. La hotte du chiffonnier
  • 1928 Déjà, au moment de la guerre de 70 que je chiffonnais… Alors, vous voyez… […] On chiffonnait pas bézef pendant la guerre… On avait juste ses trente ronds de garde national… source : 1928. La racaille

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1860 1883 1885 1887 1892 1905 1928

Compléments