languefrancaise.net

définition : bûcheur (depuis 1853)

bûcheur
Travailleur, travailleur appliqué, travailleur acharné, laborieux, studieux (manuel ou intellectuel : idée d'application, de besogne) ; étudiant

bûcheur & bucheur (1853) #nom

Travailleur, travailleur appliqué, travailleur acharné, laborieux, studieux (manuel ou intellectuel : idée d'application, de besogne) ; étudiant

↓ fréquence : 012 | registre ancien : 6 | registre moderne : 6

Citations
  • 1960 Les Viets me rappellent ces bûcheurs, ces forts en thème à la tête dure qui, à force de travail, de ténacité, ramassent tous les prix à la fin de l'année. source : 1960. Les Centurions
  • 1925 L'expérience prouva que le nouveau venu était un bûcheur infatigable : toujours de bonne humeur, content de son sort, il ne ressemblait en rien à ses camarades qui rechignaient à la besogne source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1980 Les exceptions sont rares et les gros bosseurs modèles en font partie, les bûcheurs auxquels Gédéon s'identifie, ceux qui suent à grosses gouttes, qui en bavent, qui y arrivent de justesse par leur travail acharné source : 1980. Je ne veux plus aller à l'école
  • 1883 ingénieur de grand talent, bûcheur terrible, dont le cerveau prit feu sous une lampe de travail. source : 1883. Le Tableau de Paris
  • 1883 ce Paris causeur, bûcheur, amoureux et rieur source : 1883. Le Tableau de Paris

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1853 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1853 1883 1886 1896 1899 1900 1901 1901 1925 1953 1960 1976 1980

Compléments