¶ drague

  • drague

Définition de drague

■ (prost.) Recherche de partenaire sexuel (prostitution, homosexualité, etc.) ; ■ séduction, action de courtiser qqun

fréquence : 010 registre ancien : 7 registre moderne : 5

synonyme de drague : séduire, draguer, plaire, courtiser

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1961.

1976 1978 1982 1999 2002 2003 2004 2006 2008 2012

Citations (aide)

  • 1976 La drague dans les cinémas, c'est l'éternelle jeunesse, le rebranchement sur une sexualité plus complète, plus pleine, archi-excitante à tous les niveaux [contexte homosexuel] source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 J'ai une répulsion contre la drague, contre les lieux de drague. Ça me révulse complètement. Ça me donne des vapeurs. La drague, c'est affreux. Ce qui me révulse, c'est qu'on drague pour « baiser ». Alors ça, je peux pas. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 2004 Moi j’ai commencé la prostitution, j’ai démarré dans les parcs de drague, dans les parcs sexuels, je suis transsexuel donc mon parcours a été dans les parcs de drague où je me suis rendu compte qu’avec le corps, on pouvait gagner de l’argent. Pendant longtemps j’ai été au Parc Borelli. source : 2004. La consommation de drogues dans le milieu de la prostitution masculine
  • 2002 Le samedi soir, nombre d'adolescents se pressaient au Florida, rue Gay-Lussac, un lieu de drague idéal pour midinettes en mal d'amour. source : 2002. Flic à Tours
  • 1999 Quand je n'étais pas au siège social, je partais en tournée avec mon père ou un autre placer-livreur jusque tard le soir. Bonjour la facilité pour la drague et les minettes ! source : 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic)
  • 1978 d'après ce que je sais, Saint-Lazare est un lieu de drague, pas un lieu de prostitution. –Justement, c'est pourquoi j'appelle ça de la prostitution occasionnelle. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

A.− Aller à, faire la drague (Esn. 1966). Aller à, faire la maraude. B.− Action de flâner à la recherche d'une aventure galante. Être fort à la drague. Cf. La Drague de G. Bedos ds L'Avant scène, n. 538, 1er avril 1974, p. 23. Prononc. : [dʀag]. Homon. drag. Étymol. et Hist. 1961 (Dict. des femmes, Sté de publications et d'éditions d'Alger, p. 109). Déverbal de draguer* (en quête d'aventures galantes). (tlfi:drague)

  • 1961 (tlfi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.