lamper

lamper (tableau rapide)
lamper Boire, boire beaucoup ; boire, avaler, boire d'un trait ou à gorgées rapides, (manger?)
synonyme boire, offrir à boire
date 1642
fréquence 42

lamper

& lamper une gorgée ; lamper un coup

v.tr.

Définition

Boire, boire beaucoup ; boire, avaler, boire d'un trait ou à gorgées rapides, (manger?)

registre ancien : 4 registre moderne : 5

Synonyme : boire, offrir à boire Usage : alcool, ivrognerie, boire

Citations
1935 À quel moment avez-vous pris de la quinine pour la dernière fois ? –Il y a une heure, dit Canellec. Ça fait deux jours qu'on en lampe à tour de bras. De la quinine et des grogs, y a rien de tel pour guérir la grippe espagnole. La preuve, c'est que nous v'là. source : 1935. Mer Noire
1949 Ils ont lampé un coup quand même, « comme ça », debout, deux litres à la régalade et puis un bidon. source : 1949. Casse-pipe
1955 Pour un type qui n'en avait pas l'habitude, il lampa son godet en un temps record source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1886 Il a lampé une autre lichée source : 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III)
1904 Il lampa d'abord sa verrée de cassis source : 1904. Pepete le bien-aimé
1918 à l'instant que tu te penches pour lamper, bing, un coup de botte dedans source : 1918. Loin de la rifflette
1927 Son apéritif était le bock. Il lampait trois verres coup sur coup source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1954 Il lampa deux bonnes gorgées et dut les apprécier. source : 1954. Les portes de l'aventure
1973 Le montagnard lampa une gorgée de vin source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
1974 Elle est tellement, comment dirais-je ? bon genre, que quand elle boit du champ', on dirait qu'elle lampe une flûte de première communion ou de garden-party. source : 1974. Le roman d'un turfiste

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Vient de lampas ou l'empas = gosier, arrière-bouche ; en style héraldique, lampassé se dit des animaux dont la langue sort de la gueule (GIR-BIS) / De lampas, l'empas = arrière-bouche, gosier ; en style héraldique, 'lampassé' se dit des animaux dont la langue s'avance hors de la gueule (AYN) / Forme nasalisée de laper* (TLFi) /

  • 1642 lampons ! ([G. BRUNET], Le Nouv. siècle de Louis XIV, 8 ds QUEM. DDL t. 19, s.v. sacrebleu). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).