languefrancaise.net

définition : griveton (depuis 1881)

griveton
Soldat, simple soldat, jeune soldat, militaire

Citations
  • 1918 J'étais griveton, peinard à Nancy. source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1942 Un simple griveton ne peut pas avoir des vues politiques ni historiques bien larges. source : 1942. Le bouquet
  • 1953 Comme si c'était pas assez du régiment ! Toute sa vie griveton ! Par force ! source : 1953. Allons z'enfants
  • 1965 Moi, je suis innocent comme un agneau en comparaison des abandons de poste. Combien il y en a, des abandons de poste ? Autant de grivetons ! source : 1965. La débâcle
  • 1965 J'aurais peut-être fait du zèle si j'avais une chance pour la légion d'honneur, mais je n'en avais aucune. Comme griveton, j'aurais pu à la rigueur ramasser la médaille militaire, mais qu'est-ce que j'en ai à foutre, de leur médaille ? source : 1965. La débâcle
  • 1934 Je me demandais qui pouvait être encore allongé dans les fourgons en fait de grivetons, si c'étaient des Français ou des Anglais, ou des Belges peut-être. source : 1934. Guerre

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1881 C'est la date à battre.
pour rappel : Rigaud, 1881 (TLFi)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1881 1899 1901 1915 1915 1916 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1920 1925 1927 1934 1935 1935 1942 1946 1950 1951 1953 1960 1965 1971 1995 xxxx

Compléments