griveton

griveton Soldat, simple soldat, jeune soldat, militaire
date 1881
fréquence 25
synonyme soldat, fantassin

griveton

& (briveton)

n.m.

Soldat, simple soldat, jeune soldat, militaire ANG : a private

registre moderne : 7

Morphologie : g/b Famille : griv- grif- (soldat, garde) Usage : militaire, guerre

1965 Moi, je suis innocent comme un agneau en comparaison des abandons de poste. Combien il y en a, des abandons de poste ? Autant de grivetons ! source : 1965. La débâcle
1965 J'aurais peut-être fait du zèle si j'avais une chance pour la légion d'honneur, mais je n'en avais aucune. Comme griveton, j'aurais pu à la rigueur ramasser la médaille militaire, mais qu'est-ce que j'en ai à foutre, de leur médaille ? source : 1965. La débâcle
1942 Un simple griveton ne peut pas avoir des vues politiques ni historiques bien larges. source : 1942. Le bouquet
1918 J'étais griveton, peinard à Nancy. source : 1918. Loin de la rifflette
1953 Comme si c'était pas assez du régiment ! Toute sa vie griveton ! Par force ! source : 1953. Allons z'enfants

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

De grive = guerre (GR) / Vient de grive, qui signifie garde, guerre, en argot. On dit plutôt : grifeton (Dech1918) / Dérivé de grive (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).