craque

craque (tableau rapide)
craque Mensonge, petit mensonge, mystification ; exagération, blague, plaisanterie ; □ mentir, dire des mensonges
synonyme mensonge, insincérité, mentir
date 1802
fréquence 22

craque

& crac ; dire des craques ; raconter des craques ; conter des craques ; ficher une craque

n.f.

Définition

Mensonge, petit mensonge, mystification ; exagération, blague, plaisanterie ; □ mentir, dire des mensonges ANG : a white lie

registre moderne : 6

Synonyme : mensonge, insincérité, mentir Famille : craq (mensonge)

Citations
2008 –Pas en cours ? Encore une prof HS ? –Oui, c'est ma prof d'histoire-géo… –Arrête tes craques, je sais tout, Adam, tu sèches. –Qu'est-ce que tu racontes ? N'importe quoi… source : 2008. Kiffer sa race
1957 Que tu le crois ou pas, il s'est tiré dans une planque à lui et il a pas laissé d'adresse où faire suivre des bafouilles. Le gars a toujours été méfiant. Peut-être pensait que je pourrais le donner. Comme je l'avais prévu Joe Parkers pense que je suis en train de lui conter des craques. source : 1957?. Dix ans de frigo
1851 Quant à jouer volontairement ma tête […] je ne voudrais pas, capitaine, vous faire avaler cette craque-là source : 1851. Le négier de Zanzibar - Voyages, aventures et combats
1937 tous les profiteurs des Régimes, les iniquités, les exploiteurs, les organisants de la « Rareté » ah ! ah ! cette bonne craque ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1918 J'étais à peu près le seul qui eût pu lui clore le bec péremptoirement mais ses cracs m'amusaient trop pour que je lui fisse un « vanne » aussi désobligeant. source : 1918. Loin de la rifflette
1995 T'es sûr que c'est pas des craques ? –Non, c'est pas des craques. source : 1995. Les pieds-bleus
1953 –C'est des craques, m'sieur… […] –Je ne plaisante jamais, monsieur l'incrédule source : 1953. Allons z'enfants
1976 en racontant des craques à sa mère. Soi-disant qu'il avait trouvé du boulot… Tu parles ! Casser les magases. Oui ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Se rattache au verbe craquer qui, sans doute, a perdu le sens actif de frapper ; en anglais on dit crack the head : frapper la tête ; voir croqueteste dans Rabelais et le jeu de croquet où on croque une boule comme on cale une bille : de craquer à croquer, même passage que de taper à toper ; croqui-gnolle équivalent de chiquenaude (SCHW1889) / Déverbal de craquer = hâbler, mentir (GR) / Par analogie avec quelque chose de peu solide, qui ne résiste pas à l'examen (AYN) /

  • 1802 d'après DDL (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).