Définition de : cran

cran (tableau rapide)
cran Courage, bravoure, force de caractère, détermination, énergie ; appel à être courageux, brave ; avoir du courage, de l'audace, le courage de, avoir de la force, de la ressource ; manquer de courage, d'audace ; se donner du courage
synonyme courage, courageux, brave
fréquence 078

cran

& du cran ; avoir du cran ; montrer du cran ; avoir le cran de ; manquer de cran ; se donner du cran ; reprendre du cran

n.m.

Définition

Courage, bravoure, force de caractère, détermination, énergie ; appel à être courageux, brave ; avoir du courage, de l'audace, le courage de, avoir de la force, de la ressource ; manquer de courage, d'audace ; se donner du courage ANG : to have nerve

registre ancien : 5 registre moderne : 4

Synonyme : courage, courageux, brave

Citations
1945 partis pour le Front, entraînés par un des chefs d'un cran extraordinaire source : 1945. Mon journal depuis la Libération / edit
1918 Je crois plutôt que le cran de l'adjudant le sauva source : 1918. Loin de la rifflette / edit
1925 Jusqu'à présent, j'ai hésité, j'ai manqué de cran source : 1925. Mon curé chez les pauvres / edit
1914-1919 un Méditerranéen calme, un flegmatique, plus attiré par les plaisirs de la vie que par la gloire des combats. Mais, pour le cran, il peut en remontrer à beaucoup ! source : 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) / edit
2004 il m'est difficile de reconnaître certaines vertus aux gens d'en face. Du cran, oui, du courage, il y en a partout, à revendre source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit
1936 Le cran des divisions serbes a été inouï. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient / edit

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CRAN, subst. masc. A. Fam. Haut degré d'endurance, de courage, d'énergie. Avoir du cran; avoir le cran de. Synon. très fam. avoir de l'estomac, ne pas manquer d'air. Question de volonté, de cran (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1247). SYNT. Montrer du cran, retrouver son cran; avoir un cran de fer, formidable, qui provoque l'admiration; avoir le cran nécessaire pour. BBG. SAIN. Lang. par. 1920, p. 138, 195. (tlfi:cran) /

  • il semble bien que le mot vienne du cran d'arrêt d'un ressort qu'on tend, d'un fusil qu'on arme (Dech1918)
  • un des meilleurs mots de la guerre, dérivé de crâner (Dauzat1918)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178576 –Bon sang de Bonsoir !… T'as du cran !…
  • 178575 il y aura enquête. Les « roussins », comme tu dis, remonteront jusqu'à notre voisinage, notre intimité. Tu seras tracassé, cuisiné. Tu souffriras encore.
  • 178574 Il est convenu que c'est un ouvrier électricien, en « bleues », qui demandera le Maître de Cérémonie.
  • 178573 Clément m'a donné rendez-vous au Marché aux Puces, zone de Saint-Ouen. Là, dans une cabane de chiffonnier, le pacte s'est, tacitement, signé.
  • 178572 Vous en voulez donc bien à tous ces « braiseux » ? –Moi ? Oui. À mort !…
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :