Définition de : coup de cul

coup de cul (tableau rapide)
coup de cul Coup de reins, mouvement du bassin (pénétration, acte sexuel masculin ; mouvement de la femme active pendant la baise)
synonyme baiser, coïter, baise, coït
fréquence 007

coup de cul

& coup de fesses

locution

Définition

Coup de reins, mouvement du bassin (pénétration, acte sexuel masculin ; mouvement de la femme active pendant la baise)

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït Usage : érotique, sexualité

Citations
1862 (Répondant aux coups de pine de son amant par autant de coups de cul.) source : 1862. La grisette et l'étudiant / edit
1883 Elle enfonce voluptueusement l'instrument au plus profond de son sein et donne quelques bons coups de fesses qui impriment au membre d'Ange un mouvement de va-et-vient dont le résultat se manifeste promptement. source : 1883. Les fredaines amoureuses d'Ange Dumoutiers / edit
1840 ne le perds pas de vue, et si tu le vois sur le point de décharger, fous-le à la porte d'un coup de cul et feins toi-même de mourir de plaisir. source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour / edit
1840 En achevant ces mots, comme il bandait encore, il donne un nouveau coup de cul, et pousse sa pointe ; la dame croise les jambes sur ses reins, et riposte en femme aguerrie, et de nouvelles libations de foutre viennent achever leur bonheur source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour / edit
1790 Après une quantité considérable de coups de cul, fortement allongés, le député retira son allumette du vagin de sa sensible conquête source : 1790. Histoires lubriques / edit
1790 c'est de cette façon que j'ai foutu les plus belles femmes, et les courtisannes qui vendent leurs coups de cul au poids de l'or source : 1790. Histoires lubriques / edit
1893 il poussa, poussa encore et passant ses deux mains sur mes fesses, il donna un coup de cul vigoureux et je sentis une déchirure source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste / edit
1800 Le fils du potentat comme celui du savetier, sont l'ouvrage d'un coup de cul, et tel occupe un trône qui doit sa naissance au laquais qui le sert. source : 1800. L'enfant du bordel / edit
1950 Deux coups de cul firent pénétrer la bite jusqu'aux couilles. –Tu me brises l'anus, fit Agnès. source : 1950?. La Nonne / edit

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177876 la grosseur et la longueur de mon vit sur-tout la frappa, elle fit successivement l'éloge de ce membre générique, de mes couilles, et des pretintailles qui y sont annexés
  • 177875 et en un saut, zeste, je fus dans son lit. Ah ! mon ami, quelle jouissance inexprimable ! Quel raffinement de volupté. Je voulus aller sur le champ au fait ; mais cette f
  • 177874 ah ! de grace, cher ami, débarrasse-toi de ces incommodes vêtemens […]. Je ne me le fis pas dire deux fois : en un clin d'oeil je fus déshabillé, et en un saut, zeste, je
  • 177873 Fort bien, me dis-je en moi-même, la petite personne est prévoyante, et veut être bien servie ; allons, avalons ce précieux restaurant, puisque le Ciel me l'envoie.
  • 177872 je ne tardai pas à voir paroître un déjeûner, sinon splendide, au moins fait pour faire naître les désirs et les forces, et préparer un galant cavalier à l'amoureux comba
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :