finir qqun

finir qqun Mener à son terme la jouissance de qqun
fréquence 1

finir qqun

& faire finir ; se finir

Mener à son terme la jouissance de qqun

Usage : érotique, sexualité

1893 Je me relève, l'embrasse et lui murmure : C'est Mariette qui t'a fini !... elle sait, hein ?... Tu as bien joui... et moi donc ? source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1893 ta soeur ne pourrait-elle pas me rendre le service de faire finir mon cher époux source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1893 craignant sans doute de manquer le but par ma maladresse, il me cria : -«Excusé, moi plus sûr...» et il se finit lui-même. Il poussa un cri, mais son corps demeura immobile et nous vîmes un jet blanc traverser en légère courbe le salon source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1893 nous avons le temps : elles vont nous chercher dans le bois. Je t'en supplie, Paulette, finis-moi ! source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).