picoler

picoler Boire (en l'absence de complément : s'alcooliser, s'enivrer, boire de l'alcool, être alcoolique, par habitude, par intempérance) ; □ se remettre à boire
date 1901
fréquence 57
synonyme boire, offrir à boire, ivrogne, alcoolique, buveur

picoler

& (piccoler) ; □ repicoler

v.tr.

Boire (en l'absence de complément : s'alcooliser, s'enivrer, boire de l'alcool, être alcoolique, par habitude, par intempérance) ; □ se remettre à boire ALL : trinken

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1966 j't'ai dit qu'mon père était chouette, quoi, mais qu'y picolait… source : 1968. Les barjots
1963 Tu picoles trop toi, tu vas être ronde. source : 1963. Les Tontons Flingueurs
1980 je conduis d'une main, de l'autre je picole source : 1980. L'auto-stoppeuse
1937 Le peuple ? Jamais tant de loisirs, jamais tant picolé… Jamais les affaires de la limonade n'ont été si encourageantes, jamais les grands apéritifs n'ont connu pareille prospérité source : 1937. Bagatelles pour un massacre
2006 j'ai besoin d'avaler un bon steak pour pouvoir picoler jusqu'au bout de la nuit. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1998 Je sais que depuis la mort de sa femme il picole pas mal source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
1953 ou courir au fond d'une buvette proche, picoler jusqu'à la mort source : 1953. Allons z'enfants
1997 La retour à la vie normale a bien débuté, j'ai un peu bossé puis, parce qu'une gonzesse m' a plaqué, j'ai repicolé. source : 1997. La Citouche. Regard sur « la Navale », dans Un militant, trois poules
1963 il picole pas un peu votre british ? source : 1963. Les Tontons Flingueurs
1977 à la fin de l'après-midi, on avoir tous les quatre bien picolé, mais sans dépasser le plafond. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Peut venir de picolo=vin ou de picolo=flûte (flûter) (MCC) / P.-ê. sous l'infl. de l'anc. franç. pier « boire » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).