abbesse

abbesse (tableau rapide)
abbesse Maquerelle, patronne ou responsable de maison close, de maison galante, de maison publique, de maison de rendez-vous... ; (entremetteuse)
synonyme maquerelle, sous-maîtresse
date 1712
fréquence 18

abbesse

& mère abbesse ; mère-abbesse ; Mère-Abbesse ; (Mère-Abesse)

Définition

Maquerelle, patronne ou responsable de maison close, de maison galante, de maison publique, de maison de rendez-vous... ; (entremetteuse)

Synonyme : maquerelle, sous-maîtresse Usage : prostitution

Citations
1815 Placer une sentinelle à la porte de tous les Couvens qu'on se croit obligé de tolérer. Ordonner aux Abbesses de présenter au Commissaire les Novices de l'Ordre, afin qu'elles déclarent que c'est librement qu'elles embrassent la profession. source : 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
1802 Malheureuses créatures, condamnées à donner du plaisir sans en prendre, elles étaient les esclaves de ces mères-abbesses, elles obéissaient à leurs moindres volontés source : 1802. Les sérails de Paris, ou Vies et portraits des dames Pâris, Gourdan, Montigny et autres appareilleuses. Ouvrage contenant la description de leurs sérails, leurs intrigues
1892 Les maîtresses de maisons qu'on appelait autrefois abbesses source : 1892. La Prostitution
1778 Les mères abbesses de ce pays ont toutes la sage précaution que les filles qui sont chez elles leur doivent, afin d'avoir un prétexte pour les retenir source : 1778. Mémoires de Suzon, soeur de D.. B.., portier des chartreux, écrits par elle-même
1756-1763 (vers) [non] sans au préalable les avoir fait visiter scrupuleusement par son Esculape. Aussi, cette attention a-t-elle mérité à sa femme, le surnom de Madame la Présidente, afin de la distinguer de toutes les autres abbesses du temple de Vénus [17/12/1763] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1947 et même certain Casque d'Or appartenant sans nul doute à l'abbesse d'un de ces cloîtres que la police tolère mais que Mme Marthe Richard réprouve source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Allusion aux filles qui sont cloîtrées comme dans un couvent (VIR) / Pensionnaires cloîtrées reçoivent des hommes (ROS) / FP appelle cette femme abbesse en filant métaphore avec thème de la communauté de l'ordre de la sainte Anaïtis (p.40) /

  • 1712 d'après DDL (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).