languefrancaise.net

rester de marbre (définition)

rester de marbre
Être inébranlable, être imperturbable, impassible ; ne pas réagir ; ≠ ressentir qqchose (du plaisir sexuel)

$LinkAlt

rester de marbre & laisser de marbre ; être de marbre ; ≠ ne pas rester de marbre #locution

Être inébranlable, être imperturbable, impassible ; ne pas réagir ; ≠ ressentir qqchose (du plaisir sexuel)

↓ fréquence : 011 | registre moderne : 3

Citations
  • 2008 Seules les maths me laissent de marbre, à la logique implacable des nombres, je préfère le rêve, aux lignes géométriques, je privilégie les courbes d'un tableau de maître. source : 2008. Kiffer sa race
  • 1976 c'est vrai qu'à faire ce boulot [prostitution] elles ne peuvent pas toujours rester de marbre. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1985 Ça fit un grand bruit dans la nef. Le curé était de marbre dans son confessionnal. Il avait l'air d'avoir pas entendu. source : 1985. Manila Black
  • 1976 –Goya ?… Sans attendre de confirmation : « Nous avons quelques questions à te poser ! » Le tutoiement d'entrée !… André resta de marbre. –Eh bien, allez-y, je suis là ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1953 1976 1976 1980 1985 1997 2002 2008 2011 2014 2015

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments