chantier

chantier Coup monté ; duper, tromper
fréquence 2

chantier

& monter un chantier à

n.m.

Coup monté ; duper, tromper

Usage : police

1985 Toi, ma salope, tu es en train de me monter un chantier source : 1985. Sûreté urbaine
2006 En janvier 1994, Philippe Venere est en effet victime d'un «chantier», coup monté dans le jargon policier : il se retrouve accusé de «complicité de vol à main armée». source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
2006 Quoi qu'il en soit, le juge Charpier, qui a ordonné les perquisitions pour retrouver les auteurs du «chantier» monté contre Fradin, connaît bien les RG et le monde des casinos. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
2006 À la fin de l'année 2002, le père des Guignols de l'Info […] a été victime d'une opération de déstabilisation –un «chantier» dans le jargon policier– auquel a participé l'un des groupes de la brigade des stupéfiants de Paris. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).