Définition de : rogner

rogner & faire rogner

Définition

Être de mauvaise humeur, être en colère, grogner ; agacer, mettre en colère

fréquence : 006

synonyme : râler, grogner, colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1876.

1911 1914 1918 1920 1928 1951

Citations

  • 1918 Chelcher rogne un peu. Sa mitrailleuse était enrayée et il n'a pu prendre part à la bagarre. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
  • 1928 il avait rapporté une grande assiettée de salmis de bécasse […]. Ce n'est pas souvent qu'on se graisse le bec avec du salmis de bécasse, chez les biffins ! Ça avait fait rogner Peau-de-Lapin qui était, justement, le « placier » de cette maison source : 1928. La racaille
  • 1911 Ce que je rogne de n'avoir pas su ça, avant ! source : 1911. Le journal à Nénesse

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Famille de mots d'orig. onomatopéique très répandus en gallo-roman et attestés dans les dial. sous div. formes, avec des var. vocaliques (GR) /

  • 1876 (mais : ruignier, XIIIe et dér. attestés bien antérieurement : rogne, rognonner) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.