Définition de : béguin

béguin & avoir le/un béguin ; prendre le béguin ; avoir un béguin pour qqun ; s'envoyer un béguin ; faire un béguin ; se prendre d'un béguin pour ; le faire au béguin ; le grand béguin ; passer un béguin ; fille/femme à béguin ; béguin rentré ; faire le béguin de ; nourrir un béguin ; faire des béguins ; avoir au béguin ; se faire avoir au béguin ; passer son béguin n.m.

Définition

Personne aimée, dont on est amoureux ; caprice amoureux, caprice momentané, amour passager, sentiment amoureux ; aimer, tomber amoureux, être séduit ; rendre amoureux, séduire, charmer, cajoler ; (prost.) ne pas avoir à payer une prostituée parce qu'on lui plaît

fréquence : 090
registre ancien : 5 registre moderne : 4

synonyme : caprice amoureux, coup de foudre, attirance, aimer, apprécier, être amoureux usage : Argot de la prostitution

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1778.

1841 1841 1844 1849 1863 1872 1883 1883 1884 1884 1888 1889 1894 1896 1897 1899 1899 1899 1900 1901 1901 1901 1902 1903 1904 1904 1904 1905 1905 1908 1910 1911 1914 1915 1916 1918 1920 1922 1925 1926 1927 1928 1929 1930 1930 1932 1932 1933 1933 1935 1935 1935 1935 1938 1938 1939 1942 1943 1943 1945 1946 1947 1947 1948 1951 1952 1953 1953 1954 1955 1955 1960 1965 1966 1967 1969 1969 1974 1976 1978 1978 1979 1981 1981 1997 1998 2003 2008 xxxx xxxx

Citations

  • 1976 Tu vois, ce qu'ils réclament surtout, enfin… le plus grand nombre, c'est des caresses ! Ils ont envie qu'on s'occupe d'eux exactement comme si on se les faisait au béguin. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1914 Leur incrédulité unanime accueillit cette hypothèse de l'un d'entre eux : « Elle a peut-être pris le béguin ? » Ah ! ils eussent plutôt admis son mariage solennel avec S.M. l'Empereur d'Autriche, que la possibilité qu'elle fût amoureuse, cette dolente et taciturne marchande de son corps ! source : 1914. Mauviette, dans Racaille et parias
  • 1935 J'avais les mains liées. –Les mains liées ? –Façon de parler. Je ne profitais pas des occasions, tu comprends ? Il était jaloux, mon ami, comme si on avait le droit d'être jaloux quand on apporte trois cents francs par mois ! –Je suis donc que ce que tu appelles une occasion ? –Toi, tu es un béguin. source : 1935. Viande à brûler
  • 1935 Je parierais pas que les autres [copines prostituées] s'envoient pas un béguin, de temps en temps, mais pour raquer, c'est midi. source : 1935. Viande à brûler
  • 1935 Le « béguin » actuel, Alphonse, bel homme, un « vrai de vrai », exige beaucoup de « pèze » ou argent pour accorder quelques faveurs. source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
  • 1969 je souhaiterais presque que tu te fasses avoir au béguin par une « bougnoule », comme tu dis ! source : 1969. Perdus dans le djebel
  • 1905 J'peux pourtant pas m'payer un béguin, quand j'aurai p't-êt' pas où coucher d'main soir ! source : 1905. Un vieux bougre
  • 1925 Figure-toi que c'est un jeune homme qui aime un femme de noce, le grand béguin source : 1925. La bonne vie
  • 1904 Rien que des ivrognesses et des filles à béguins avec un sale homme toujours dans leurs jupes, qui les gruge, qui les cogne, et qui les conseille mal et leur monte la tête contre les patrons source : 1904. La Maison Philibert
  • 1904 C'est une femme à béguins. Elle n'a que trois amants de coeur et tous dans l'armée, elle donne dans l'uniforme source : 1904. La Maison Philibert
  • 1939 Elle était jeune et belle, comme de bien entendu, il eut le béguin pour elle, comme de bien entendu source : 1939. Comme de bien entendu
  • xxxx J'avre un p'tit béguin, comme on dit source : xxxx. Nom d'une pipe
  • 1928 Quand on a valsé avec toi, on a l'béguin malgré soi source : 1928. Musette
  • 1933 j'suis pas bonne au béguin, j'ai pas d'homme comme toutes les copines source : 1933. Madame Coco
  • 1955 Mais qu'est-ce que tu fais comme béguins ! –Oh ! tu sais, les autres, je m'en moque éperduement, il n'y a que Charly qui compte pour moi source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1938 Iris May est bien chouette ! Ah, ce qu'elle va en faire des béguins dans ce ballet ! source : 1938. Moi, un nain
  • 1899 Il y a cinq mois, ça a commencé par un béguin source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
  • 1952 ma voisine, la petite Lulu. […] elle s'était prise d'un béguin pour moi et elle passait son temps à me demander de la satisfaire source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1948 Chez les hommes, je suis restée six mois sans faire un seul béguin. source : 1948. Vie d'une prostituée
  • 1948 Toutes les femmes en plus de leur Julot avaient des béguins, moi aussi. C'était un marin très beau garçon. source : 1948. Vie d'une prostituée
  • 1967 Malgré cette méfiance précoce à l'égard des porteuses de jupons troussés à la passe ; il se laissa faire au béguin, et à la curiosité aussi faut le dire. source : 1967. Raymond la Pente
  • 1927 Tu l'emmènes dîner avec nous, ton béguin ? source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 1889 Eh bien ! veux-tu que je te dise ? moi [femme] aussi j'ai conservé un « béguin » pour toi source : 1889. L'ami du commissaire
  • 2003 Le demandeur offrait alors un verre à son béguin du moment. source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
  • 1947 Jusqu'alors, elle avait eu des béguins. Elle s'était laissée prendre au charme de quelque danseur musclé, ou de quelque beau parleur. Comme c'était loin du véritable Amour ! source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1997 Oh, Roland, juste un petit béguin ! source : 1997. L'aveu différé
  • 1922 Ton béguin est là, dit-il à Jacquot en s'asseyant ; j'ai dansé avec tout à l'heure. source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1905 Le béguin me dure toujours pour toi source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1974 Ah ! la garde, elle m'avait vraiment au béguin source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1911 Aujourd'hui, je t'emmène… Quand j'aurai passé mon béguin, tu te feras la paire… –Quand vous… Quand tu auras passé ton béguin !… –Dame !… Des fois, ça dure un jour, deux jours, un mois… Des fois, ça dure toute la vie… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1933 Il me regarder avec insistance quand je passe près de lui. On dirait qu'il a « le béguin » pour moi. Il est pourtant fiancé source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière
  • 1933 Ce que je vais en faire des béguins « là-bas » ! Je veux un maillot de bain en laine rouge ; le rouge me va très bien. source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière
  • 1933 Je vais me charger de lui montrer qu'à côté de moi elle ne peut espérer faire des béguins. source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière
  • 1953 j'ai toujours eu des scrupules avec une fille que je lève au béguin. Avec un tapin, c'est une autre musique source : 1953. De la boue et des roses
  • 1883 est-ce qu'on aurait un béguin, s'il ne nous fichaient pas des coups ? source : 1883. Le Tableau de Paris

<35 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • On a un béguin, on est coiffé ou toqué par jdm sur toqué, ou touché par un coup de marteau, emblème du dérangement de l'esprit (TIM cité par DEL)
  • = être coiffé de qqun : l'avoir constamment en tête (GIR)
  • Béguin = petit bonnet = être coiffé de qqun, l'avoir constamment en tête ; cf. toqué dans le sens de toquade (AYN)
  • D'après être embéguiné, cf. être coiffé de... (GR)
  • Le béguin est une coiffure dont on est coiffé comme de qqun qu'on aime. Mot en usage depuis longemps (Dech1918)
  • Avant 1778 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.