Définition de : punais

  • punais
    • qui a le nez puant, ou l'haleine
      • date :
    • fréquence : 002
    • id : 36454

punais

Définition

qui a le nez puant, ou l'haleine

fréquence : 002

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 0.

1950 xxxx

Citations

  • xxxx C'est parler en vain desormais ! / Monsieur, quand il seroit punais, / Qu'il seroit bossu, boitteux, borgne, / Que ce ne seroit qu'un Jean-lorgne, / Qu'il seroit plus fou que les foux, / Je l'estimerois plus que vous source : xxxx. Le zig-zag, dans Le baron de la Crasse
  • 1950 Quels impénitents plaisantins, quels fieffés punais ? source : 1950. Ainsi soit-il

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Lat. pop. putinasius «qui pue du nez» (GR) /

  • Cité dans (FUR) / Cité -autres sens- dans OUD1649 / XIIIe et punés, v. 1160 ; pudneis, v. 1138 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.