languefrancaise.net

définition : geler à pierre fendre (depuis 1584)

geler à pierre fendre
Geler fort, faire froid

Citations
  • 1648 Porter du camelot ! il gele à pierre fendre. / Voilà bien se mocquer de l'Hyver et de nous source : 1648. L'intrigue des filous
  • 1757 Il gelait, comme on dit, à pierre fendre. source : 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil
  • 1887 Quand il gèle à pierre fendre, quand la neige tombe et demeure comme en 1879, la pitance que leur sert le cuisinier gèle en passant de sa bassine dans leur écuelle. source : 1887. Le monde des prisons
  • 1977 C'était un hiver, il gelait à vache qui pisse, non, pas « à vache qui pisse ». À pierre fendre. Il gelait à pierre fendre et j'avais un radiateur du bulldozer qui fuyait source : 1977. Une vie de cheval

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1584 C'est la date à battre.
pour rappel : Turnèbe, 1584 ; N. du Fail, 1585 (Enckell, bhvf)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1584 1648 1757 1887 1914 1929 1948 1977 1980 1990

Discussion
Compléments