languefrancaise.net

définition de ☞ tomber des nues (avec Bob, dictionnaire d'argot)

tomber des nues
Être très surpris, ébahi ; étonner grandement

tomber des nues & faire tomber des nues #locution

Être très surpris, ébahi ; étonner grandement

synonyme étonné
fréquence 020
registre ancien 3
registre actuel 3
liens GLGallicaHathiArchiveULB
36008.jpg: 534x365, 56k (2014-04-13 12:35)
Citations
  • 1904 –Eh bien ! mon cher ami, avez-vous pris la peine de réfléchir ? Mirambeau parut tomber des nues. –Ah ! oui ; c'est vrai ! Pardonnez-moi, mon cher député, j'ai eu tant à faire source : 1904. La jungle de Paris
  • 1989 Celles qui viennent la bouche en coeur ou le doigt sur les lèvres et qui sont enceintes jusqu'aux dents, et tombent des nues en affirmant mordicus qu'elles ne s'en doutaient pas source : 1989. La vacation
  • 1990 Au bout de quarante-six heures, nous l'accompagnerons chez sa vieille mère, dans un appartement du seizième arrondissement. Elle tombe des nues, ignorant tout des activités de son fils source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
  • 2013 On tombe des nues, franchement, je ne comprends pas. source : 2013. Moi Dodo la Saumure

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1846 1850 1863 1887 1902 1904 1926 1964 1974 1977 1978 1979 1982 1984 1989 1990 1999 2001 2007 2013

Compléments